La charte des actions Clim’actions

Les actions animées par l’équipe de Clim’actions Bretagne sont validés par l’Assemblée Générale.  Ils sont cohérents avec les principes suivants :

  • Renoncer à l’utilisation des énergies fossiles
  • Reforester à grande échelle
  • Décarboner notre économie et nos modes de consommation
  • Préserver les biens communs (eau, air, biodiversité, sol)
  • Améliorer la qualité de vie pour toutes et tous
  • Penser tant les problèmes que les solutions de façon globale et systémique.

 

Ces actions répondent aux quatre objectifs suivants : agir sur le climat, s’inscrire dans une démarche participative, partager les expériences et  évaluer régulièrement les actions. 

A partir de leur validation en Assemblée Générale les projets retenus ont été structurés afin de pouvoir être mis en œuvre

Les 4 principes d’un projet Clim’actions :

Principe N°1 : une action Clim’actions agit sur le climat

Pour agir sur le climat, il est urgent de :

  • Renoncer à l’utilisation des énergies fossiles
  • Reforester à grande échelle
  • Décarboner notre économie et nos modes de consommation
  • Préserver les biens communs (eau, air, biodiversité, sol)
  • Améliorer la qualité de vie pour toutes et tous
  • Penser tant les problèmes que les solutions de façon globale et systémique.

Les secteurs ciblés sont l’agriculture, l’alimentation, la forêt, la pêche, l’habitat, les transports, l’énergie, les déchets, la biodiversité, l’économie locale, les finances, la mer et le littoral, la prévention et protection contre les risques naturels, l’eau et installations sanitaires, la santé. Les actions sont appréhendées de façon globale, et en fonction de leur contribution à la régénération des systèmes sociaux et/ou naturels.

Principe N°2 : une action Clim’Actions Bretagne s’inscrit dans une démarche participative, un partage des savoirs et une gouvernance démocratique

Une action Clim’Actions associe plusieurs partenaires, est reproductible, est accessible à tous les citoyens, entreprises et /ou collectivités territoriales. Au delà du projet spécifique, la prise en compte des impacts environnementaux et sociaux de l’ensemble de la structure porteuse sera déterminante. Dans cet esprit, Clim’Actions s’attache à produire une vision claire et partagée, privilégier les initiatives venues de la base, rendre l’information accessible et transparente, favoriser les petites entités autonomes et responsables, prendre en son sein des décisions efficaces, basées sur le consentement des acteurs concernés, plutôt que sur le statut ou la hiérarchie, former ses membres à une gouvernance souple et efficace favorisant l’agir et le vivre ensemble. Ce mode de gouvernance s’applique dans le fonctionnement interne de l’association et dans ses actions.

Principe N°3  : une action Clim’Actions Bretagne s’accompagne et partage ses expériences

Une assistance scientifique, méthodologique et/ou technique est proposée aux porteurs de projets suivant leur besoin. La démarche de progrès est nourrie par une démarche collective à laquelle prend part la communauté des porteurs de projets impliqués dans le processus.

Principe N°4 : une action Clim’Actions Bretagne s’évalue régulièrement à partir d’indicateurs partagés

L’ensemble des impacts des actions sur le climat sera évalué avec des outils élaborés par Clim actions Bretagne. Les impacts  sur le climat  peuvent notamment se mesurer en termes de qualité de l’air, qualité de l’eau,  biodiversité, qualité des sols et l’amélioration de la santé du vivant et de la qualité de vie. Les conséquences  sur l’économie locale de l’action sera prise en compte (emploi, alternatives durables au rééquilibrage de la mondialisation, réhabilitation du local, circuits courts, développement durable, démocratie, développement d’une nouvelle économie locale).

Les actions de Clim’Actions en 2023